VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Portrait du territoire

Sainte-Mélanie

Saint-Ambroise-de-Kildare

Saint-Charles-Borromée

Notre-Dame-de-Lourdes

Saint-Pierre

Joliette

Notre-Dame-des-Prairies

Crabtree

Saint-Paul

Notre-Dame-des-Prairies

Saint-Thomas

Il nous fait plaisir de vous présenter le profil socio-économique de la MRC de Joliette. Vous pourrez y lire les principales caractéristiques de la MRC et de ses dix municipalités et villes constituantes. Des données sur la population et sur l’activité économique à l’échelle de la MRC vous y sont présentées.

Le territoire

Située au coeur de la région administrative de Lanaudière, la MRC de Joliette occupe une position géographique privilégiée, étant située entre les grands pôles décisionnels et institutionnels de développement que sont Montréal et Québec.

La MRC de Joliette est constituée de huit municipalités et de deux villes réparties sur un territoire d’une superficie de 418 kilomètres carrés. Les municipalités de Crabtree, Notre-Dame-de-Lourdes, Saint-Ambroise-de-Kildare, Sainte-Mélanie, Saint-Paul, Saint-Thomas et Village Saint-Pierre forment le milieu rural de la MRC qui gravite autour d’un pôle urbain constitué des villes de Joliette et de Notre-Dame-des-Prairies et de la municipalité de Saint-Charles-Borromée.

L’utilisation du sol

La MRC de Joliette compte plusieurs activités regroupées sous six grands usages. L’agriculture est sans contredit l’activité qui occupe une place prédominante en s’accaparant plus de 50 % du territoire. Les activités à caractère urbain se concentrent surtout au sein de l’agglomération de Joliette, soit les activités résidentielles, commerciales, industrielles et institutionnelles. Plus de 90 % du territoire est composé des basses terres du Saint-Laurent. Ces dernières, disposant d’un bon potentiel agricole, constituent l’assise de l’exploitation agricole de la MRC de Joliette.

Les logements et la construction

En 2001, 60,5 % des ménages privés étaient propriétaires de leur logement, alors que 39,5 % étaient locataires. On retrouve un pourcentage de location plus élevé dans le secteur de l’agglomération urbaine, contrairement au milieu rural où l’on retrouve les plus forts taux de propriétaires, soit plus de 80 %.

Le nombre de mises en chantier pour 2005 dans la MRC de Joliette est de 400. Plus de 90 % des chantiers sont à des fins résidentielles. Depuis 2000, le nombre de mises en chantier a connu une hausse de 233 %.

L’économie

La MRC de Joliette se distingue par la diversité de son économie. Les activités primaires représentent plus de 6% des employeurs, le secondaire près de 18% et le tertiaire presque 76% des employeurs.

Primaire

  • Le secteur agricole domine le primaire avec 95% des entreprises et 96% des employés.

Secondaire

  • Le secteur manufacturier compte 46,3% des entreprises du secteur secondaire et 80,7% des employés.
  • La construction représente quant à elle 53,7% des entreprises et seulement 19,3% des employés.
  • Les industries les plus importantes en terme d’employés sont : aliments et boissons (14,1%), caoutchouc et plastique (17,5%) et papier (19,5%).
  • Deux multinationales employant plus de 500 personnes sont présentes dans la MRC de Joliette: Bridgestone/Firestone Canada inc. (1000 employés) et Produit Kruger Ltée.

Tertiaire

  • Les employés se retrouvent davantage dans les services de soins de santé, services sociaux et de l’enseignement, soit 44,3%.
  • Le tertiaire est plus important dans la MRC que dans toute la région de Lanaudière.
  • Le commerce de détail regroupe la plus grande concentration d’entreprises et fournit presque le quart des emplois de ce secteur.
HAUT
X